Pinot Noir d’Alsace, a star is born

Pinot Noir d'Alsace
A la Une Portraits

Pinot Noir d’Alsace, a star is born

L’Alsace est la région des vins blancs. Telle est sa réputation. Mais le Pinot Noir d’Alsace se rebiffe. Quasiment disparu, il revient en force, notamment depuis la canicule de 2003 et le phénomène de réchauffement climatique.

Un rouge au pays des blancs ?
Cherchez l’erreur !

Le Pinot Noir serait-il le mouton noir au milieu du troupeau ? L’intrus dans un paysage viticole alsacien plutôt monochrome ? Non, pas tant que cela. Après tout, environ 10% du vignoble alsacien est planté de Pinot Noir, seul cépage rouge autorisé. Venu de Bourgogne dès le Moyen-Age, il déclinera lentement après les ravages de la Guerre de Trente Ans avant de quasiment disparaître. Seuls demeureront quelques irréductibles productions en rouges à Ottrott, Marlenheim ou encore à Rodern, avant son redémarrage au XXème siècle, largement confirmé depuis. Le Pinot Noir d’Alsace est cultivé aujourd’hui sur près de 1600 hectares, générant un volume annuel de l’ordre de 100 000 hl, dont 1/3 environ vinifiés en AOC Crémant d’Alsace et le reste en AOC Alsace. Grappillant ainsi chaque année un peu de terrain dans les vignes mais également dans les mentalités, il est désormais largement présent sur les cartes de vins des grandes tables de la région.

Une appellation, des terroirs

À l’instar de son homologue bourguignon, le Pinot Noir affiche en Alsace différentes facettes liées aux multiples terroirs où il est cultivé. On distingue ainsi les appellations Alsace de celles plus prestigieuses de lieux-dits et d’appellations communales, comme Saint-Hippolyte par exemple.

Cependant, il manque un élément essentiel au Pinot Noir pour une vraie reconnaissance du public, quelque chose qui n’a pour le moment été accordé qu’aux cépages blancs dans la région : une appellation Grand Cru. Trois sont en attente pour venir gonfler les rangs des appellations Grands Crus en Alsace (au nombre de 51 actuellement et en Blanc uniquement) : le Hengst, le Vorbourg et le Kirchberg de Barr. Une appellation qui viendrait récompenser la démarche des viticulteurs investis dans le développement du Rouge d’Alsace, au milieu des Grands Blancs. Vous voilà prévenus : si vous repérez un Pinot Noir Alsace avec en nom cuvée ou de terroir un « H », un « V » ou un « K », vous êtes en présence d’un de ces vins aspirants au label Grand Cru.

Du rosé au rouge fruité

Le Pinot Noir d’Alsace, comme ses frères des autres régions viticoles, peut prendre plusieurs formes. Il peut être vinifié en rosé, en rouge léger, en rouge ou en Crémant. Cela lui confère un avantage par rapport aux autres régions productrices. En Bourgogne, il n’est que rouge. En Champagne, il n’apparaît que dans les effervescents. Le point commun des différentes sortes de Pinots Noirs alsaciens, c’est le fruit. Les vins issus de ce cépage comportent des arômes de fruits rouges et noirs, de plus en plus corsés et denses à mesure que la couleur du breuvage se fonce. Le rosé très gouleyant et croquant respire les petits fruits rouges, tels que la groseille ou les fraises. Les arômes du rouge léger partiront davantage vers la framboise, la griotte également. Enfin, le rouge est beaucoup plus charpenté. La mûre, le cassis et la cerise sont ses arômes de prédilection, ses tanins sont soyeux et fondus.

F68.Cave à barriques de pinot noir dans le domaine "Marcel Deis

La garde et les accords de dégustation

Plus la couleur du vin est intense, plus il pourra se garder. Attention toutefois, même pour un Pinot Noir rouge, si vous le conservez sur plus de dix ans, pensez à le goûter tous les deux ans maximum, afin de ne pas rater son meilleur et d’éviter les mauvaises surprises. Les rosés se gardent trois ans maximum. Les rouges légers se situent entre les deux.

Pour les accords, évidemment, ils s’accorderont avec les viandes rouges et quelques desserts au chocolat, souvent peu sucrés. Les Pinots Noirs apprécient aussi les mets un peu plus exotiques comme des plats sucrés-salés, des tajines au citron ou au pruneau avec le rouge léger. Ceci dit, les meilleurs accords avec les vins d’Alsace demeurent ses plats du terroir. Et là, vous avez l’embarras du choix !

En savoir + :
CIVA
12 avenue de la Foire aux Vins de COLMAR
03 89 20 16 20
www.vinsalsace.com

 


Valère Roussel portrait

Interview

Valère Roussel

Chef Sommelier
Hôtel-Restaurant Spa
« La Source des Sens »
Morsbronn-Les-Bains

Valère Roussel est doté d’une soif inextinguible de partager sa passion des Pinots Noirs d’Alsace et d’un capital sympathie unanimement salué. Notre muse gastronomique Flora-Lyse Mbella n’a pas résisté au plaisir d’aller l’interroger sur le sujet. Voici ce qu’il lui a confié.

 

Pourquoi cet engouement pour le Pinot Noir d’Alsace ?

Il existe une grande diversité dans les Pinots Noirs d’Alsace. Et la qualité est au rendez-vous. Il a un côté très léger, fruité, soyeux et fin. Il y a aussi du Pinot Noir en Bourgogne, qui est assez onéreux, également dans la Loire, le Jura, la Champagne. Mais je pense que le meilleur rapport qualité-prix se situe en Alsace.

Que faut-il penser des Pinots Noirs barriqués ?

De fait, ce sont des vins qui sont élevés en barriques. Cette technique monte en puissance car cela favorise la qualité des vins. C’est tout simplement l’avenir en fait. Surtout qu’on ne les travaille jamais en barrique neuve. Souvent, ces barriques ont accueilli un ou deux vins auparavant. Cela décuple les arômes. Et c’est aussi pour ça que je recommande de les boire sans trop les rafraîchir. Un service à 15 ou 16°,
très proche des autres vins rouges, c’est parfait pour pleinement apprécier.

Quel Pinot Noir d’Alsace recommanderiez-vous à nos lecteurs ?

Celui du Domaine Pfister, en 2014, qui est tout simplement exceptionnel. Il est fruité, on sent des notes de poivre, de cannelle, de girofle et les fruits rouges sont aussi très présents. Ce millésime 2014, qui est toujours en vente, est vraiment très réussi. Et il porte l’empreinte d’une femme, Mélanie Pfister, d’une grande modestie mais qui fait des vins tout à fait remarquables.

Domaine Pfister Pinot Noir Rahn 2014 22 € TTC 75cl
53 rue Principale 67310 DAHLENHEIM


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires